Perquisition de Mediapart dans l’affaire Benalla: Fabrice Arfi annonce avoir remis une copie des enregistrements à la justice

Perquisition de Mediapart dans l’affaire Benalla: Fabrice Arfi annonce avoir remis une copie des enregistrements à la justice

Déjà tentaculaire, l’affaire Benalla connaît un nouveau front: le parquet de Paris a tenté de perquisitionner Mediapart lundi, après la diffusion la semaine passée d’une conversation entre l’ancien conseiller d’Emmanuel Macron et Vincent Crase, quelques jours après leur mise en examen en juillet.

Cette nouvelle enquête a été ouverte pour «atteinte à l’intimité de la vie privée» et «détention illicite d’appareils ou de dispositifs techniques de nature à permettre la réalisation d’interception de télécommunications ou de conversations», autrement dit sur les conditions dans lesquelles cet enregistrement a été réalisé, selon une source judiciaire.

Le média en ligne a indiqué avoir refusé lundi matin une perquisition dans ses locaux, où s’étaient présentés deux magistrats du parquet et des enquêteurs qui voulaient saisir les enregistrements en question.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct