Marche des jeunes pour le climat: la ministre flamande Schauvliege dénonce «des manipulations», puis se rétracte

Joke Schauvliege © Belga
Joke Schauvliege © Belga

La ministre flamande de l’Environnement a affirmé, au cours d’une réunion avec l’ABS, un syndicat agricole flamand, que les manifestations des jeunes pour le climat étaient « manipulées » et que la Sûreté de l’État lui en avait apporté la preuve, évoquant même « un complot ». Des propos que la ministre a retirés, ce mardi, admettant qu’elle était allée « trop loin ».

Joke Schauvliege s’est rétractée et a présenté ses excuses tout en reconnaissant que la Sûreté de l’État ne l’avait pas contactée.

« Je suis allée trop loin dans mon discours », s’est justifiée sur Twitter la ministre régionale et dans l’émission De Ochtend sur Radio 1.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct