Un croisé de l’Internet

Flore Vasseur se montre très convaincante et on a envie d’être convaincu.
Flore Vasseur se montre très convaincante et on a envie d’être convaincu. - D.R.

On connaît, pour les avoir croisés dans la presse, Julian Assange, Edward Snowden, Bradley (devenu Chelsea) Manning. Mais on connaît moins bien le rôle joué par Aaron Swartz, génie pressé de l’Internet et activiste des savoirs partagés, dans le combat entre les partisans de la gratuité et les Gafa – les sociétés que tout le monde aime détester et que tout le monde… utilise !

Flore Vasseur, journaliste et romancière, utilise les armes de la première profession et les subtilités de la seconde pour restituer son parcours dans Ce qu’il reste de nos rêves. Une enquête, oui, mais complétée d’intuitions afin de s’approcher au plus près d’un homme qui s’est suicidé à 26 ans, en 2013, alors qu’il était menacé de nombreuses années de prison dans un procès pour vol de données et qu’il avait tenté d’infléchir le web dans un sens plus collaboratif que commercial.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct