Sous le feu des critiques, la ministre flamande de l’Environnement ne s’est pas présentée au Parlement flamand

© Belga
© Belga

La ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege (CD&V), contestée pour des propos ayant visé les marches de protestation des jeunes en faveur du climat, ne se présentera pas en commission du parlement flamand où elle était attendue mardi après-midi, a-t-on appris.

La ministre flamande de l’Environnement a remis en question la spontanéité des manifestations des jeunes pour le climat et a menti sur des déclarations que lui aurait faites la Sûreté de l’État.

« Je me suis laissée entraîner par l’émotion », explique Joke Schauvliege

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct