Guillaume Van Keirsbulck: «Le Mondial 2019 titille déjà Greg Van Avermaet»

Guillaume Van Keirsbulck: «Le Mondial 2019 titille déjà Greg Van Avermaet»
CCC Team

Dans les interminables jambes de Guillaume Van Keirsbulck, même les fourmis commencent à se perdre. Les trois stages collectifs dans les environs de Denia ont certes permis au géant flandrien - 192 centimètres sous une toise noire comme le jais - de se construire «  une base de condition solide, peut-être la plus épaisse depuis que je suis pro  », mais l’impatience a fini par envahir le cœur et les tripes de cet athlète pourtant réputé pour sa placidité. «  Je ne suis pas connu pour être le plus angoissé des coureurs  » rigolait-il, ce mardi après-midi, à la sortie du massage quotidien, alors qu’un soleil franc (22ºC) perforait les côtes proches d’Alicante. «  Mais je sens malgré tout une pointe de stress, d’envie…  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct