La longue fugue de Simon Lembi aura duré 20 ans

Simon Lembi avait quitté définitivement son domicile de Saint-Gilles le 12 novembre 1999.
Simon Lembi avait quitté définitivement son domicile de Saint-Gilles le 12 novembre 1999. - DR.

La fugue de Simon Lembi, un jeune réfugié angolais âgé de 14 ans au moment de sa disparition à Saint-Gilles, aura donc duré 20 ans. Child Focus a supprimé mercredi de son site l’avis de recherche qui le concernait, l’un des premiers à avoir été traités après la création du Centre pour enfants disparus en 1998, dans la foulée de l’affaire Dutroux.

Simon Lembi n’avait demeuré que 9 jours à Bruxelles. Ce jeune réfugié angolais, arrivé en Belgique le 3 novembre 1999 avec sa maman, Jeanne, ses deux sœurs et son frère, était hébergé dans un appartement de la rue Garibaldi mis à disposition de la famille par le CPAS de Saint-Gilles. Le père, Bruno, devait les rejoindre quelques jours après la disparition de Simon, après un séjour au centre de transit pour réfugiés à Ekeren. Il ne reverra jamais son fils.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct