Dossier 5G: Agoria fait des propositions

Agoria propose de ne lancer le processus de mise aux enchères que pour une seule bande de fréquences, le 3,4-3,8 gigahertz, qui est l’une des deux bandes nécessaires au déploiement de la 5G.
Agoria propose de ne lancer le processus de mise aux enchères que pour une seule bande de fréquences, le 3,4-3,8 gigahertz, qui est l’une des deux bandes nécessaires au déploiement de la 5G. - Reuters.

Comme on pouvait s’y attendre, le fédéral et les entités fédérées n’ont pas réussi à trouver un terrain d’entente ce mercredi en comité de concertation autour de la mise aux enchères des bandes de fréquences pour la téléphonie mobile. Les questions relatives à la répartition du produit de la vente de ces fréquences et à l’arrivée d’un quatrième opérateur mobile ont continué à diviser. Ce énième report est un coup dur pour le secteur télécoms qui craint que la loi et les arrêtés royaux organisant les enchères ne puissent plus être adoptés avant les élections. Si c’est le cas, il faudrait attendre la formation du nouveau gouvernement pour relancer le processus. Et on sait que cela peut durer longtemps en Belgique… Le lancement de la 5G dans notre pays pourrait du coup être fortement retardé.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct