Le CEO d’ING Eric Van Den Eynden au «Soir»: «Pour une banque durable, les prix doivent augmenter»

«
Chaque mois, depuis le début de la transformation, on fait un peu mieux. On mesure tout désormais via l’analyse de données. Je pense que la banque est mieux gérée», confie Eric Van Den Eynden, CEO.
« Chaque mois, depuis le début de la transformation, on fait un peu mieux. On mesure tout désormais via l’analyse de données. Je pense que la banque est mieux gérée», confie Eric Van Den Eynden, CEO. - Thierry du Bois.

ING Belgique clôt l’année sur des chiffres satisfaisants. Mais qui, tant financièrement que commercialement, sont d’abord la résultante d’un plan de restructuration et de transformation très lourd, annoncé en 2016, étalé sur 5 ans. Et après ? Comment se profile l’avenir pour les banquiers Orange ? On en a discuté avec Eric Van Den Eynden, CEO.

Vos résultats sont bons. Mais sous l’effet de revenus exceptionnels et d’une baisse importante des coûts. Désormais, ce sera la seule recette qui vaille pour enregistrer de la croissance dans la banque ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Consommation