François De Smet (Défi) au «Soir»: «Il faut une alternative à Francken. Je m’y colle»

François De Smet devrait être le nouveau visage de Défi au parlement fédéral dès l’été prochain, Olivier Maingain ayant choisi de ne pas se représenter.
François De Smet devrait être le nouveau visage de Défi au parlement fédéral dès l’été prochain, Olivier Maingain ayant choisi de ne pas se représenter. - BRUNO DALIMONTE

Tout ne s’est pas passé comme prévu. Suite à une fuite dans la presse, François De Smet, patron de Myria (le centre fédéral migration) a été forcé de faire son coming out politique plus tôt que prévu. Il tirera la tête de liste Défi au parlement fédéral lors du scrutin du 26 mai prochain. Un retour aux affaires par la grande porte pour cet ancien collaborateur d’Hervé Hasquin (MR) lorsqu’il était ministre-président de la Communauté française au début des années 2000. Olivier Maingain cède sa place sans nostalgie, il est même plutôt fier d’avoir réussi à convaincre une personnalité de renom de se lancer dans l’arène en portant la couleur rose fuchsia.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct