Thomas Pierret: «Des persécutions mais pas de massacres de chrétiens en Syrie»

Thomas Pierret est actuellement chargé de recherche au CNRS-Iremam, à Aix-en-Provence. Pour ce spécialiste belge de la Syrie, le choix de privilégier les chrétiens repose sur une méconnaissance du conflit.

La guerre en Syrie a-t-elle frappé plus durement les chrétiens ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct