Rencontre des chrétiens de Syrie: «Une bombe qui tombe ne vous demande pas votre religion»

Youssef et ses parents vivent à Liège.
Youssef et ses parents vivent à Liège. - Michel Tonneau

Depuis que le scandale des « visas humanitaires » a éclaté, on ne parle que d’elles : ces familles chrétiennes originaires de Syrie installées sur le sol belge n’ont pourtant pas vraiment de visage, ni de voix dans les médias. Au quotidien, elles tentent surtout d’apprivoiser un nouveau pays, une nouvelle langue, d’abord heureuses de vivre en paix.

► Asile : le défi du parrainage

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct