Des règlements mendicité pour maintenir l’ordre public

Le règlement a été adopté pour éviter des troubles de l’ordre public et des conflits parfois très violents entre mancheurs, a rappelé le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette lors du conseil communal.
Le règlement a été adopté pour éviter des troubles de l’ordre public et des conflits parfois très violents entre mancheurs, a rappelé le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette lors du conseil communal. - AV Press.

A Charleroi, le règlement communal organisant la mendicité vient de fêter ses cinq ans d’existence. Inspiré par celui de la ville de Liège, il avait été adopté en octobre 2013 au terme d’un houleux débat politique. Et d’un véritable bras de fer avec le monde associatif et syndical, FGTB en tête.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct