Affaire Benalla: la cheffe de la sécurité du Premier ministre démissionne

© EPA
© EPA

La cheffe du groupe de sécurité du Premier ministre (GSPM) a démissionné jeudi afin d’«  écarter toute polémique  », tout en niant être liée à une conversation controversée entre Alexandre Benalla et Vincent Crase dont un enregistrement a été révélé par Mediapart, a annoncé Matignon.

Affaire Benalla: Mediapart refuse une perquisition dans ses locaux

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct