Affaire Benalla: le «couple de la Contrescarpe» condamné à 500 euros d’amende pour des violences envers des policiers

Affaire Benalla: le «couple de la Contrescarpe» condamné à 500 euros d’amende pour des violences envers des policiers

Le « couple de la Contrescarpe », deux trentenaires dont l’interpellation violente filmée le 1er mai 2018 est à l’origine de l’affaire Benalla, a été condamné vendredi à Paris à 500 euros d’amende chacun pour des violences contre des policiers ce jour-là.

Georgios D., vendeur grec, et Chloé P., graphiste française, avaient reconnu avoir jeté des projectiles en direction des forces de l’ordre place de la Contrescarpe à Paris, dans le quartier Latin, où un rassemblement avait dégénéré après une journée de manifestations émaillée de violences. Le parquet avait requis deux mois de prison avec sursis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct