C’était King Finney!

En 2000, il incarne un petit avocat dépassé (mais galvanisé) par la tornade Erin Brockovich, incarnée par Julia Roberts.
En 2000, il incarne un petit avocat dépassé (mais galvanisé) par la tornade Erin Brockovich, incarnée par Julia Roberts. - D.R.

C’était en 1983. En vieille vedette de théâtre, acariâtre, caractériel, lunatique, tyrannisant son frêle habilleur, il était magistral. Albert Finney, 47 ans à l’époque, y était immense. Le film s’appelait The dresser (L’habilleur). Il s’y faisait appeler Sir.

Finney, qui avait jusque-là mené une remarquable carrière sur les planches, revisitant d’abord à Birmingham, ensuite à Londres le répertoire shakespearien, tenait dans ce film de Peter Yates, pour lequel il collectionnera les nominations (Oscars, Golden Globe, Bafta...), un rôle qu’on aurait dit sur mesure. Comme « Sir », Albert Finney, qui s’est endormi paisiblement ce vendredi à la suite d’une courte maladie, trimballait à l’époque une aura frémissante et un charisme de légende, qui faisaient merveille sous le costume du roi Lear.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct