Réfugiés: la colocation, un pas de plus vers l’intégration

Malgré quelques ajustements qu’a demandé au début la vie en colocation dans cette maison d’Ixelles, Ahmad est heureux de sa décision
: «
J’ai un beau futur devant moi si je suis avec eux.
»
Malgré quelques ajustements qu’a demandé au début la vie en colocation dans cette maison d’Ixelles, Ahmad est heureux de sa décision : « J’ai un beau futur devant moi si je suis avec eux. » - Pierre-Yves Thienpont

Ça rit autour de la table. Les thés à la menthe fument dans le vieux café brun chaleureux où les quatre colocs se sont retrouvés un mercredi soir noir et froid. Et où ils se plaisent à raconter les petites péripéties, les quiproquos et les aventures vécues dans leur maison de maître partagée dans le quartier du Châtelain, à Ixelles. Et à en rire. Jusqu’aux larmes même.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct