Tomi Ungerer, celui qui aimait faire peur aux enfants

Tomi Ungerer, celui qui aimait faire peur aux enfants
Reporters/DPA.

Le dessinateur, auteur et illustrateur français Tomi Ungerer, est mort à 87 ans dans la nuit de vendredi à samedi à Cork, en Irlande, au domicile de sa fille. Depuis plus de 40 ans, ce génie de la littérature jeunesse vivait en Irlande, au bord d’une falaise. On l’imaginait volontiers trouvant là, sur les cimes d’une brume gaélique, un peu de paix après une vie tourmentée. On l’imaginait y cuver le repos du guerrier, lui qui fut meurtri par la mort précoce d’un père, marqué par les atrocités du régime nazi dans son Alsace natale annexée, persécuté par une Amérique maccarthyste et puritaine choquée par ses affiches contre la guerre du Vietnam et ses dessins érotiques.

Dessinateur hors pair, il avait travaillé pour de nombreuses revues (New York Times, Life Magazine…) et réalisé d’innombrables affiches, souvent sur des thèmes politiques, domaine où son trait incisif et ses aphorismes cinglants faisaient merveille.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct