«La grève du 13 février n’a pas de rapport avec le confédéralisme, ce sont des menaces gratuites», selon la présidente du MOC

©D.R
©D.R

A deux jours de la grève nationale, prévue le 13 février, Ariane Estenne, présidente du Mouvement Ouvrier Chrétien, était invitée sur La Première : «  Cette grève, ce n’est pas une grève qui s’adresse au gouvernement (en affaires courantes ndlr.), mais à l’ensemble de la société. Un mouvement est en marche  », estime-t-elle.

«  Il y a un mouvement social qui prend de l’ampleur, et qui touche toutes les thématiques  », affirme Mme Estenne : «  Marche pour le climat, grève national pour le travail, grève des femmes le 8 mars… Ce sont des mouvements complémentaires, pour arrêter la destruction de la planète, des allocations, des personnes, etc.  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct