Attentat au Musée juif: la radicalisation de Mehdi Nemmouche était visible en prison, selon un témoin

©D.R
©D.R

Mehdi Nemmouche s’est montré très virulent lorsqu’il a été transféré de la prison de Salon-de-Provence, fin 2010. L’administration pénitentiaire française avait décidé de le déplacer pour désorganiser le réseau de détenus radicalisés dont il faisait partie, a rapporté lundi devant la cour d’assises de Bruxelles une responsable de la prison.

Mehdi Nemmouche a été détenu à Salon-de-Provence, en compagnie de Nacer Bendrer et Mounir Attallah, en 2009 et 2010. Sa radicalisation était visible, selon le témoin entendu lundi matin au procès de la tuerie au Musée juif de Belgique. Il portait une barbe importante, très souvent la djellaba et il faisait du prosélytisme, a-t-il précisé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct