Les insectes menacés par une extinction mondiale

© D.R.
© D.R.

A l’automne 1962, le livre de la biologiste américaine Rachel Carson, le « Printemps silencieux » secouait les Etats-Unis et le monde. La scientifique mettait en garde contre l’utilisation massive des pesticides et prédisait des printemps d’où seraient absents les chants d’oiseaux. Aujourd’hui, toutes les études confirment une baisse considérable des oiseaux des champs dans nos régions. L’étude qui vient de paraître dans la revue Biological Conservation est du même ordre. Après avoir cessé de chanter, le printemps risque de cesser de bourdonner, de striduler, de zonzonner... L’article relaie le constat que chacun peut faire depuis un moment : les pare-brise des voitures sont de plus en plus propres et exempts d’insectes morts.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct