Anderlecht

Le 4-3-3 est loin d’être le remède miracle à Anderlecht

Le 4-3-3 est loin d’être le remède miracle à Anderlecht
Photo News

«   Il faut être capable de passer de trois à quatre défenseurs, mais ma première idée sera de partir avec un quatre arrière, dans un 4-3-3.  » Tels étaient les premiers mots de Fred Rutten quant au dispositif tactique qu’il voulait mettre en place à Anderlecht. Et c’est donc dans ce système que les Bruxellois se sont présenté lors de leurs six sorties (dont les deux amicaux du stage) depuis lors. Avec un retour à l’efficacité ? Pas vraiment. Même si les joueurs ont souligné l’intérêt de repasser dans un système moins exigeant tactiquement pour relancer la machine, les résultats ne sont pas encore visibles. «  La tactique dépend de toute façon de ce que les joueurs en font  », assure Philippe Albert, qui estime tout de même que le dispositif de ce dimanche était trop frileux. « 

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct