Nicky Larson et le parfum de Cupidon Côté comédie, on a du mal

<span>Nicky Larson et le parfum de Cupidon</span> Côté comédie, on a du mal

Imaginez un parfum qui rendrait amoureux celui ou celle sur qui vous en déposez une goutte… Sauf qu’on l’a volé, que c’est l’excellent détective Nicky Larson qui doit le retrouver et que, pour l’heure, il est tombé par hasard dans les mains de Gilbert Skippy. Un brave beauf qui en pince pour l’actrice Jessica Fox…

Oui, il y a deux lectures, dans cette adaptation du manga ( City hunter ) déjà converti en série d’animation. Mais pour saisir les clins d’œil autant que repérer les caméos, il vaut mieux avoir baigné dans la culture Dorothée des années 90. Juste se souvenir de l’intro de « Je m’appelle Hélène » ne suffit pas.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct