«La chance d’adapter un auteur vivant»

Jérôme Morval vient de salement morfler à Giverny, dans un décor majeur de l’histoire de l’art, celui des nymphéas du géant impressionniste Claude Monet.
Jérôme Morval vient de salement morfler à Giverny, dans un décor majeur de l’histoire de l’art, celui des nymphéas du géant impressionniste Claude Monet. - Aire Libre.

Polar impressionniste, Nymphéas noirs sème la jalousie et la mort dans les rues de Giverny, le village du jardin d’eau de Claude Monet, le peintre de la lumière et des couleurs. Entre 1883 et 1926, l’artiste a créé dans son atelier de Giverny ses plus grands chefs-d’œuvre. Quand débute le roman, le maître s’en est allé. Une légende rapporte qu’il aurait peint une dernière toile avant de mourir, semée de nymphéas noirs… Le scénariste Fred Duval nous raconte comment il a adapté ce roman noir en bande dessinée avec la complicité de son auteur, Michel Bussi, et du dessinateur Didier Cassegrain.

Qu’est-ce qui vous a décidé à tenter l’adaptation casse-gueule de ce best-seller ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct