Peste porcine africaine: un mandat d’arrêt confirmé

Peste porcine africaine: un mandat d’arrêt confirmé

La chambre du conseil d’Arlon a confirmé, mardi, pour un mois, le mandat d’arrêt de l’un des inculpés dans le cadre de l’instruction judiciaire concernant le dossier de la peste porcine africaine tandis que la comparution du second a été reportée à vendredi car celui-ci n’a pas pu avoir accès à son dossier dans de bonnes conditions, a indiqué le parquet du Luxembourg.

Il s’agit des seules informations délivrées par le parquet qui reste tenu aux injonctions de la juge d’instruction en charge du dossier en matière de communication. Les chefs d’inculpations et les motivations pour un placement sous mandat d’arrêt, de même que des éléments sur l’identité des suspects, n’ont dès lors, à ce stade, pas encore été publiquement précisés par le parquet.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct