L’antisémitisme en pleine recrudescence en France

© Reuters
© Reuters

PARIS

Des croix gammées taguées sur le visage de Simone Veil qui ornait des boîtes aux lettres parisiennes depuis sa « panthéonisation » l’été dernier. Des inscriptions – « Juden  » – sur plusieurs restaurants de la chaîne Bagelstein, dont l’un sur l’île Saint-Louis. Et les arbres en hommage à Ilan Halimi sciés à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), en banlieue parisienne, à l’endroit même où le jeune supplicié par le gang des Barbares avait été retrouvé agonisant en 2006. L’abjection ne connaît plus de limites.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct