L’antisémitisme en pleine recrudescence en France

© Reuters
© Reuters

PARIS

Des croix gammées taguées sur le visage de Simone Veil qui ornait des boîtes aux lettres parisiennes depuis sa « panthéonisation » l’été dernier. Des inscriptions – « Juden  » – sur plusieurs restaurants de la chaîne Bagelstein, dont l’un sur l’île Saint-Louis. Et les arbres en hommage à Ilan Halimi sciés à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), en banlieue parisienne, à l’endroit même où le jeune supplicié par le gang des Barbares avait été retrouvé agonisant en 2006. L’abjection ne connaît plus de limites.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct