Canada: une ministre démissionne après des allégations de pression sur elle

© Reuters
© Reuters

Une ministre de Justin Trudeau a annoncé mardi sa démission, en pleine polémique sur des allégations de pression de la part de l’entourage du Premier ministre canadien en faveur de la société SNC-Lavalin, impliquée dans un scandale de corruption en Libye.

Jody Wilson-Raybould, rétrogradée au poste de ministre des Anciens combattants lors d’un mini-remaniement en janvier, était auparavant ministre de la Justice et procureure générale. Selon le quotidien Globe and Mail, le cabinet de Justin Trudeau a tenté de faire pression sur elle, en vain, pour qu’elle évite un procès à la société canadienne SNC-Lavalin, et que la justice conclue avec cette dernière un accord à l’amiable.

«Le coeur gros, je présente ma démission du poste de ministre des Anciens combattants», explique-t-elle dans un tweet diffusé mardi matin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Amériques