La grève nationale paralyse la Belgique: «Marre d’être pris pour des poires» (vidéos)

© Photo News
© Photo News

La Belgique tourne au ralenti ce mercredi 13 février. Un train sur deux circule, la SNCB ayant privilégié les heures de pointe. En ce qui concerne la Stib et le TEC, la situation est plus complexe. Peu de métros, trams et bus roulent en Wallonie et à Bruxelles. Sur les routes, la situation était « exceptionnellement calme » le matin, les automobilistes ayant probablement cherché une autre solution.

En Flandre, une voiture a foncé sur un piquet de grève et a blessé deux personnes.

De nombreux magasins sont fermés, l’accès à la plupart des zonings est fermé, les administrations tournent au ralenti. Un service minimum est garanti dans les hôpitaux. Nombreux sont les témoignages des personnes exprimant leur désarroi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct