Construction

Le bâtiment envisage 2019 avec le sourire

La construction relève la tête après les années difficiles après la crise financière et de l’euro. 2019 s’annonce sous les meilleurs auspices.
La construction relève la tête après les années difficiles après la crise financière et de l’euro. 2019 s’annonce sous les meilleurs auspices. - roger milutin.

Les entreprises de la construction gardent le sourire. Elle est loin la période déprimante consécutive à la crise financière (2009) et à celle de l’euro (2012-2015).

Ces années-là, l’activité chuta gravement et les pertes d’emploi furent catastrophiques. Depuis la fin 2015, le secteur est rentré dans un cycle haut. Et cela s’est confirmé à nouveau en 2018. La croissance de l’activité s’est élevée entre 2 % et 2,5 %. Ce fut davantage que l’ensemble de l’économie (1,5 %).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct