Visas humanitaires: Theo Francken laisse les députés sur leur faim

Face aux députés, Theo Francken a souligné qu’il avait reçu du parlement un mandat clair pour protéger les minorités chrétiennes prioritairement.
Face aux députés, Theo Francken a souligné qu’il avait reçu du parlement un mandat clair pour protéger les minorités chrétiennes prioritairement. - Photo News

L’ancien secrétaire d’État à l’Asile et à la migration s’est plié ce mardi sans obstruction à l’exercice de l’audition devant le parlement. Ce dernier a permis d’apporter quelques éclaircissements sur les pratiques d’octroi de visas humanitaires instaurées au sein de son cabinet. Et de confirmer le manque criant de contrôle que Theo Francken continue de justifier pas l’extrême urgence et la précarité des conditions dans lesquelles se sont déroulées les « opérations de sauvetage ». Le parterre parlementaire est resté sceptique. Les grandes questions qui traversent ce dossier demeurent pour la plupart en suspend. Tour d’horizon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct