lesoirimmo

Au secours, la Constitution belge prend la poussière!

Malgré ces adaptations multiples, qui ont totalement changé le visage du pays, devenu fédéral, le document est poussiéreux.
Malgré ces adaptations multiples, qui ont totalement changé le visage du pays, devenu fédéral, le document est poussiéreux. - Pierre-Yves Thienpont.

Le monde académique se sent pousser des ailes. Après la proposition de loi climat, c’est carrément une ébauche de grande réforme de la constitution qui voit le jour. Une soixantaine de professeurs et chercheurs en droit constitutionnel et sciences politiques, venus du nord comme du sud, ont décidé de se pencher sur ce texte fondamental, approuvé il y a 188 ans, mais réformé à maintes reprises. Et pourtant ! Malgré ces adaptations multiples, qui ont totalement changé le visage du pays, devenu fédéral, le document est poussiéreux. Des droits fondamentaux qui ne sont pas protégés, un Sénat qui ne remplit presque plus aucun rôle, une représentation des femmes si peu garantie, et on en passe. « En 1830, la Constitution belge était l’une des plus libérales, un modèle qui consacrait beaucoup de droits fondamentaux », indique Céline Romainville, professeure de droit constitutionnel à l’UCLouvain.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct