Une peine de travail de 80 heures pour l’un des fauteurs de troubles du Nouvel An à Molenbeek

Une peine de travail de 80 heures pour l’un des fauteurs de troubles du Nouvel An à Molenbeek

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, vendredi matin, l’un des fauteurs de troubles de la nuit du Nouvel An à Molenbeek-Saint-Jean à une peine de travail de 80 heures. Ce dernier a été acquitté de la prévention de menaces mais condamné pour celles d’outrages et de rébellion. La nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019, la police de la zone Bruxelles-Ouest avait dû intervenir aux alentours de la station de métro Etangs Noirs à Molenbeek-Saint-Jean pour de nombreuses exactions commises. Des voitures avaient été incendiées et des commerces pillés.

>Les vidéos et photos du Nouvel An qui a dégénéré à Molenbeek

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct