Alexis Tsipras, le dernier vrai démocrate?

Alexis Tsipras, le dernier vrai démocrate?

Dans la nuit de vendredi à samedi, le chef du gouvernement grec a dégainé une arme politique atomique : le référendum. Face à « l’ultimatum » des créanciers européens, devant des mesures économiques jugées « humiliantes pour le peuple grec », Alexis Tsipras annonça un vote ce dimanche 5 juillet, tout en précisant qu’il appelait à voter contre. Stupeur dans les rangs européens ! Pour les uns, du populisme et du suicide ; pour les autres, une leçon de démocratie venue du pays qui l’a inventée et de l’héroïsme face à l’orthodoxie libérale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct