Syrie: les partenaires des Etats-Unis mis au pied du mur

Le diplomate-vétéran allemand
Le diplomate-vétéran allemand

Depuis Munich,

Voilà, une fois de plus, les partenaires des Etats-Unis mis au pied du mur. Et ça ne passe pas : les ministres de la Défense des principaux pays engagés avec Washington dans la coalition anti-Daesh ont clairement signifié à leur homologue US qu’ils ne pourront remplacer au pied levé les Américains, alors que Donald Trump a brusquement annoncé le retrait unilatéral des 2.000 militaires américains déployés au sol en Syrie « dans les semaines à venir ». Probablement en avril.

« Shanahan (le chef du Pentagone « par intérim », NDLR) a bien compris que, derrière la décision, il y a un problème ! », résume le ministre belge Didier Reynders. La Belgique fait partie, depuis le début, des treize pays membres du « noyau » de la coalition lancée depuis l’été 2014 à l’assaut de l’« Etat islamique », en Irak puis en Syrie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct