Peste porcine africaine: élargissement des zones de protection à la suite d’un cas positif en zone de vigilance

Peste porcine africaine: élargissement des zones de protection à la suite d’un cas positif en zone de vigilance

Une carcasse de sanglier, retrouvée en zone de vigilance, a été testée positive au virus de la peste porcine africaine. A la suite de cette découverte, les limitations des zones noyau, tampon et d’observation renforcée ont été revues, indique samedi soir le ministre wallon de la Forêt, René Collin (cdH).

Ce dernier a convoqué une réunion d’urgence, ce samedi après-midi à Gembloux, à laquelle ont assisté, notamment, des représentants du cabinet du ministre fédéral de l’Agriculture Denis Ducarme, du Réseau de Surveillance de la Faune Sauvage, du DNF et de l’Afsca.

«Cette découverte implique l’adaptation des limitations des zones noyau et tampon ainsi que de la zone d’observation renforcée», précise le ministre régional.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct