lesoirimmo

Les énergies fossiles carburent à l’argent public

Selon l’étude réalisée pour WWF, l’absence de taxation sur le kérosène coûte 210 millions par an au budget de l’Etat. © Pierre-Yves Thienpont.
Selon l’étude réalisée pour WWF, l’absence de taxation sur le kérosène coûte 210 millions par an au budget de l’Etat. © Pierre-Yves Thienpont.

Un peu moins de 3 milliards d’euros par an. C’est le montant que les autorités belges accordent directement chaque année aux énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel). Pour le compte du WWF, les experts du bureau de consultants Climact ont évalué ce que notre pays débourse pour avantager des énergies très émettrices de CO2 et de polluants nocifs pour la santé.

Leur conclusion est claire : la Belgique dépense comparativement plus d’argent à aider les voitures de société que le déplacement en transports en commun. Elle débourse davantage pour subventionner le mazout que pour aider la rénovation énergétique des bâtiments. Et si les choses se sont légèrement améliorées à la faveur du rattrapage des accises du diesel sur celles de l’essence, au moins 2,7 milliards sont dépensés annuellement pour une série d’exemptions, de réductions de taxes, etc.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct