Oliver Naesen: «Je me réjouis de mettre le feu» (vidéo)

@Belga
@Belga

Au sommet de Qurayyat, faciès plié par l’effort, Oliver Naesen s’est posé une fois la ligne d’arrivée coupée. Enfin, deux secondes, histoire de retrouver son souffle, sa bonne humeur grandement communicative et sa compagne Dorien, venue quelques jours sous le soleil arabique avec la maman de l’ancien champion de Belgique. Le Flamand d’AG2R, souriant comme le soleil brille dans le sultanat, a choisi la rocaille surchauffée pour préparer son pavé natal. Et, à vingt-huit ans, il trépigne à l’idée d’y écrire sa propre histoire. Rencontre.

Oliver, comme Greg Van Avermaet, vous pédalez le Tour d’Oman en guise de dernière préparation avant le Nieuwsblad, samedi 2 mars. Comment vous sentez-vous ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Route