Retour des djihadistes belges: «Pour les adultes, c’est au cas par cas», dit Reynders

Didier Reynders © Belga
Didier Reynders © Belga

Au moins quatre djihadistes belges ralliés à l’organisation terroriste État islamique (EI) se trouvent actuellement dans des prisons kurdes au nord de la Syrie, selon du ministre de la Justice, Koen Geens, et les services de renseignement. Dix-sept femmes membres considérées comme appartenant à l’EI (alias Daech, selon son acronyme arabe) se trouvent par ailleurs également dans le nord de la Syrie. Le nombre d’enfants est estimé à une trentaine.

« Il n’est pas exclu que des pays de la région, en particulier l’Irak, souhaitent mener des actions judiciaires contre des djihadistes (détenus en Syrie) qui ont d’abord commis des actes terroristes » sur leurs territoires, a indiqué le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, à l’issue d’une réunion avec ses homologues européens.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct