Kanal, entre jeux de formes et bureaux fantômes

Dans la partie «
De simples constructions
» consacrée à des oeuvres sculpturales abstraites ne donnant à voir que leurs structures, celle de Dan Flavin, «
untitled (to Donna) 5a
» reste une des plus fascinantes.
Dans la partie « De simples constructions » consacrée à des oeuvres sculpturales abstraites ne donnant à voir que leurs structures, celle de Dan Flavin, « untitled (to Donna) 5a » reste une des plus fascinantes. - D.R.

Mais pourquoi donc construit-on de nouveaux musées aux salles soigneusement pensées en fonction des œuvres qui y seront présentées ? À Kanal, la nouvelle salve d’expositions, précédant le début des grands travaux de rénovation et d’aménagement, utilise magnifiquement les espaces existants. À tel point que le lieu semble n’avoir été conçu rien que pour les accueillir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct