Fashion Week: la mode sort du placard

Le show de Burberry, dimanche à la Tate Modern de Londres.
Le show de Burberry, dimanche à la Tate Modern de Londres. - Photonews

Ce pourrait être le 11e art. Celui qui arrive après l’architecture, la sculpture, le dessin, la poésie, le cinéma… ou les jeux vidéo. Mais non, la mode n’est pas un art, c’est une industrie. Et c’est là tout le paradoxe : alors qu’elle n’a toujours pas acquis ses lettres de noblesse, elle est pourtant la reine des musées.

Toujours une exposition en cours, dans toutes les grandes capitales. Et toujours plus de prestigieux musées, du Metropolitan de New York au Victoria & Albert de Londres – possédant eux-mêmes d’étourdissantes collections de textiles anciens et créateurs contemporains – qui ouvrent leurs portes aux défilés lors des Fashion Weeks. Comme, cette semaine à Londres, pour leurs show automne/hiver 2019-2020, Burberry à la Tate Modern et Victoria Beckham à la Tate Britain.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct