Affaire Benalla: la commission d’enquête du Sénat demande des poursuites pour «faux témoignage»

Affaire Benalla: la commission d’enquête du Sénat demande des poursuites pour «faux témoignage»

La commission d’enquête du Sénat, qui a rendu ses conclusions mercredi 20 février, a demandé au bureau de la chambre haute de saisir la justice pour « faux témoignages », contre l’ancien conseiller de l’Elysée, qui avait été auditionné à deux reprises sous serment, ainsi que contre son ami Vincent Crase.

Dans une lettre adressée au président du Sénat Gérard Larcher, la commission pointe également des « dysfonctionnements majeurs » au sommet de l’État, et met en cause le témoignage de trois hauts responsables à l’Elysée, Patrick Strzoda, Alexis Kohler et le général Lionel Lavergne, les soupçonnant d’« omissions, incohérences » et « contradictions ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct