L’ONU met en garde contre le risque de pénurie alimentaire faute de biodiversité

L’ONU met en garde contre le risque de pénurie alimentaire faute de biodiversité

L’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) met en garde, dans un rapport alarmant publié vendredi, sur le risque de pénurie alimentaire en raison de la diminution drastique de la biodiversité dans l’agriculture et l’alimentation.

Ce rapport, le premier de ce genre jamais réalisé par la FAO, «présente des preuves toujours plus nombreuses que la biodiversité qui est à la base de nos systèmes d’alimentation, à tous les niveaux, est en baisse à travers le monde».

Des myriades d’organismes qui sont aussi à la base de la production agricole, comme certains insectes, voire micro-organismes, participent à cette biodiversité mais sont menacés. Tous les jours des espèces ou des plantes, qui ne pourront jamais êtres retrouvées, disparaissent, avertit ce rapport.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct