Alexandre Benalla et Vincent Crase restent en prison, leur premier recours rejeté

Alexandre Benalla et Vincent Crase restent en prison, leur premier recours rejeté

L’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, et son ami Vincent Crase, ex-employé de LREM, ont été maintenus en détention provisoire vendredi, la cour d’appel de Paris ayant rejeté leur référé-liberté déposé par leurs avocats, a-t-on appris de source judiciaire.

>Affaire Benalla: la commission d’enquête du Sénat demande des poursuites pour «faux témoignage»

Les deux hommes ont été écroués mardi. Ils avaient été convoqués le matin-même au tribunal de Paris, conséquence de la révélation par Mediapart d’enregistrements clandestins d’une conversation entre les deux hommes le 26 juillet, alors qu’ils venaient d’être mis en examen et que la justice leur avait interdit d’entrer en contact.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct