Pour le PTB, Ecolo n’est pas une menace car il est capitaliste

Pour Raoul Hedebouw, Ecolo ne menace pas le PTB dans la compétition électorale
: il est hors jeu puisqu’il n’est pas anticapitaliste. © Mathieu Golinvaux.
Pour Raoul Hedebouw, Ecolo ne menace pas le PTB dans la compétition électorale : il est hors jeu puisqu’il n’est pas anticapitaliste. © Mathieu Golinvaux.

Le PTB glissouille dans les sondages, ne surfe pas sur la vague verte, mais ne change pas sa ligne d’un iota pour autant, ce n’est pas le genre de la maison : marxiste-léniniste il est, marxiste-léniniste il reste. C’est soit la planète, soit le capitalisme. En avant pour l’imposition, aux grandes sociétés, de normes contraignantes en matière de production de C02  ; pour la banque publique sur le climat ; pour la planification d’un maxi-investissement, de 5 milliards, dans les énergies renouvelables ; sans oublier – la touche scientifique, en plus du marxisme – la révolution hydrogène… CQFD1.

Et ne dites pas qu’Ecolo menace le PTB dans la compétition électorale, puisqu’il est hors jeu, car il n’est pas anticapitaliste, donc inutile à la cause climatique. CQFD 2.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct