Egypte: le nouveau Parlement se réunit pour la première fois depuis 2012

Le nouveau Parlement égyptien, très largement acquis à la cause du puissant président Abdel Fattah al-Sissi, a tenu dimanche sa session inaugurale, une première depuis la dissolution de 2012.

Lors des législatives achevées fin 2015, le taux de participation n’avait été que de 28,3 %, signe du peu d’enthousiasme suscité par le scrutin qui a accouché, selon les experts, d’une chambre d’enregistrement des futures décisions du chef de l’Etat, en l’absence quasi-totale de candidats de l’opposition.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct