Les Etats-Unis se font plus menaçants envers Maduro

De notre correspondant à New York

Les Etats-Unis « vont passer aux actes », a répété dimanche sur CNN Mike Pompeo à propos de la crise politico-humanitaire vénézuélienne. Outré par « une journée tragique » vendredi, lors de laquelle les forces militaires loyales au président Nicolas Maduro ont ouvert le feu sur des manifestants (2 morts) et incendié deux camions d’aide humanitaire sur la frontière colombienne, le secrétaire d’État américain s’est déclaré « confiant dans le fait que le peuple vénézuélien va réaliser que les jours de Maduro sont comptés (…) D’autres sanctions doivent être édictées. Nous devons produire plus d’aide humanitaire, je pense. Le peuple vénézuélien demandera tôt ou tard des comptes à ceux qui ont tant bafoué les droits fondamentaux. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct