La Communauté germanophone se dote d’une assemblée citoyenne

La Communauté germanophone se dote d’une assemblée citoyenne

C’est le Jour J pour les germanophones. Ce lundi, le parlement de la troisième Communauté du pays est entré dans l’Histoire de la démocratie belge. Eupen, en effet, s’apprête à voter un décret inédit qui donne naissance à une assemblée supplémentaire en son sein, composée de citoyens tirés au sort. Le fruit d’un long travail mené avec l’équipe du G1000. Cette chambre de réflexion nourrie par la société civile sera mise en place à l’automne, après l’installation du nouveau parlement issu des élections régionales du 26 mai.

« Il s’agit d’un système permanent de consultation des citoyens, basé sur le tirage au sort », résume Yves Dejaeghere, coordinateur du G1000. Le système se décline en trois axes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct