Heureux comme un retraité de l’Allemagne nazie au Canada

Heureux comme un retraité de l’Allemagne nazie au Canada

Attention, retraités extrêmement dangereux ! Berlin verse encore des pensions à 121 Canadiens pour bons services rendus à l’Allemagne nazie. Hors Europe, le Canada est, après les États-Unis, le pays où il y a le plus de retraités du troisième Reich : près de sept fois ce qu’il y a en Belgique. Des pensionnés discrets, à l’instar de l’ancien SS Helmut Oberlander, installé au Canada depuis 1951. Classé dans le top 10 des nazis les plus recherchés au monde par le Centre Simon Wiesenthal, Helmut Oberlander vient de fêter ses 95 ans dans la douceur familiale à Toronto. A l’automne dernier, Ottawa a révoqué la nationalité canadienne du nonagénaire pour avoir menti sur ses origines lors de son arrivée au Canada après guerre. Helmut Oberlander ne sera jamais extradé. Sa nationalité a déjà été révoquée, puis rétablie quatre fois.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct