La Belgique n’accueillera pas les femmes et les enfants de djihadistes belges morts en Syrie

La Belgique n’accueillera pas les femmes et les enfants de djihadistes belges morts en Syrie

Les six enfants de Tatiana Wielandt et Bouchra Abouallal, parties en Syrie combattre pour l’Etat islamique, ne doivent pas être rapatriés en Belgique, a décidé mercredi la cour d’appel de Bruxelles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct