Climat: ces écoles qui renâclent devant les marches du jeudi

Climat: ces écoles qui renâclent devant les marches du jeudi
Mathieu Golinvaux.

C’était leur première fois. Jeudi dernier, ils étaient une dizaine d’élèves de l’Athénée royal d’Ixelles à manifester en faveur du climat dans les rues de Bruxelles. Une dizaine, pour cet établissement de six cents élèves, c’est une petite minorité. « Mais c’est déjà bien », avance Constantin Natsias. Il est le proviseur de cette école secondaire générale, technique et professionnelle à discrimination positive. « L’effervescence pour l’environnement que l’on constate aujourd’hui n’a pas le même écho chez nos élèves… Mais cela ne veut pas dire que, si on leur en parle, ils ne s’y intéressent pas. Sans David, d’ailleurs… »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct