Batibouw 2019: l’impact écologique toujours plus grand de la construction

La végétalisation des toits est une option qui doit être davantage utilisée dans le futur. Ici, la ferme abattoir à Cureghem.
La végétalisation des toits est une option qui doit être davantage utilisée dans le futur. Ici, la ferme abattoir à Cureghem. - Mathieu Golinvaux.

Précédé par son pendant néerlandophone, le débat francophone modéré par Philippe Selke (architectura.be) a eu de quoi faire pâlir ses représentants. Alors que le premier a fait salle comble, attirant des dizaines de personnes, les doigts d’une main suffisaient pour compter les spectateurs du second débat.

Pour éviter les échos d’une salle vide, le groupe – dont les intervenants sont plus nombreux que ceux venus les écouter – s’installe autour d’une table pour débattre de la question non négligeable de l’impact écologique du secteur de la construction.

Plusieurs thèmes sont abordés, qui sont autant de problématiques et de réponses potentielles à la crise écologique à laquelle nous faisons face.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct